Réussir son BRF (Bois Raméal Fragmenté) pour enrichir le sol

Réussir son BRF (Bois Raméal Fragmenté) pour enrichir le sol

4.9/5 - (7 votes)

L’agriculture moderne a évolué, et avec elle, les techniques de fertilisation du sol. Au cœur de ces progrès se trouve un matériau organique très riche : le BRF ou Bois Raméal Fragmenté. Originaire du Canada, cette technique de paillage est une mine d’avantages pour vos sols et votre potager. Zoom sur le BRF, un allié précieux pour enrichir votre sol de façon naturelle.

Comprendre le BRF : définition et principes de base

Le BRF : qu’est-ce que c’est ?

Le Bois Raméal Fragmenté, mieux connu sous l’acronyme BRF, est un matériau organique constitué de petites branches d’arbres broyées, principalement issues de feuillus comme le chêne, le frêne ou l’acacia. Cette technique a vu le jour au Canada dans les années 70 avant de connaître un grand engouement vers 1990.

Principes de base du BRF

Le principe du BRF repose sur la décomposition du bois. Lorsque ce dernier se décompose, il permet la création d’humus grâce à l’action des champignons du sol et autres micro-organismes. Outre cela, le BRF favorise plusieurs aspects liés à la gestion de l’eau dans le sol.

  • Impact de l'application de BRF (Bois Raméal Fragmenté) sur le sol
  • Un petit livre oublié sur un banc - vol. 01/2
  • IKRA broyeur silencieux électrique ILH 2800, diamètre de la branche 44mm, 2800W
Avec ces fondamentaux en tête, nous pouvons désormais nous pencher sur les bénéfices qu’apporte le BRF à la fertilité du sol.

Les bénéfices du BRF sur la fertilité du sol

Les bénéfices du brf sur la fertilité du sol

Un regain de vitalité pour le sol

L’utilisation du BRF permet une restauration notable du sol, en augmentant son taux de matière organique et favorisant la création d’humus. De plus, il améliore grandement la stabilité structurale du sol.

Une gestion optimale de l’eau

Le BRF contribue activement à la gestion de l’eau : réduction du ruissellement, maintien de l’humidité du sol, augmentation de l’infiltration et stockage dans le sol. Autant d’atouts qui renforcent la résistance des cultures à la sécheresse et diminuent le besoin en irrigation.

Lire plus  Bouturage facilité : guide pratique pour multiplier vos plantes favorites

Toutefois, bien que naturellement bénéfique, il est nécessaire d’avoir un bon outillage pour produire et utiliser efficacement le BRF.

Choisir le bon matériel : quel broyeur pour votre BRF ?

Choisir le bon matériel : quel broyeur pour votre brf ?

Faire son choix parmi les broyeurs disponibles

Pour obtenir un BRF efficace, il est recommandé de broyer soi-même ses branches d’arbres, idéalement celles dont le diamètre est inférieur à 7 cm. Pour y arriver, optez pour un broyeur adéquat à votre besoin.

  • Gardebruk® Broyeur de Jardin végétaux 3100 W déchiqueteur Jardin électrique Sac ramassage 2x50L Branches arbuste 45mm déchets Verts
  • Gardebruk® Broyeur végétaux et Branches 3100 W Silencieux Branches Max. 44mm 2X bac 60L déchiqueteuse Branches broyeur électrique Jardin
  • Einhell Broyeur de végétaux à lames GC-KS 2540 (2 500W, Régime 3800 trs/min, sac de de ramassage 50L) Livré avec un sac et poussoir, Rouge/Noir

Les critères à prendre en compte

Le choix du broyeur dépend de plusieurs critères : l’importance de votre jardin, la fréquence d’utilisation et le type de branches à broyer. N’hésitez pas à vous renseigner avant d’opter pour un modèle précis.

Une fois ce matériel en main, il convient alors de comprendre comment préparer et appliquer le BRF dans son potager.

Préparation et application : quand et comment intégrer le BRF au potager

L’intégration du BRF au sol

Il convient d’intégrer le BRF au sol durant l’automne ou l’hiver, périodes pendant lesquelles les micro-organismes sont plus actifs. Cette incorporation se fait simplement : il suffit d’étaler une couche de 4 à 6 cm sur le sol puis de l’incorporer aux premiers centimètres du sol.

Bénéfices du BRF sur le rendement au potager

L’application raisonnée du BRF peut aider à limiter les « mauvaises herbes », augmenter le rendement au potager, renforcer la résistance du sol à la sécheresse et aux maladies tout en favorisant la multiplication de la faune du sol.

Mais pour tirer le meilleur profit possible du BRF, il faut non seulement savoir l’intégrer à son jardin mais aussi choisir avec soin les types de branchages à utiliser.

Optimiser l’utilisation du BRF : types de branchages et techniques de broyage

Les meilleurs types de branchages pour le BRF

Pour un BRF de qualité, privilégiez les petites branches issues des feuillus comme le chêne, le frêne ou l’acacia. Ces arbres sont réputés pour leur richesse en nutriments essentiels à la croissance et au développement des plantes.

Les techniques de broyage à adopter

Le but du broyage est d’obtenir des morceaux de bois assez petits pour faciliter la décomposition. L’idéal est d’avoir des fragments dont la taille varie entre 0, 5 et 2 cm.

Lire plus  Recyclage créatif : idées pour réutiliser les déchets verts

Il convient cependant de prendre certaines précautions pour éviter tout risque sanitaire lié à l’utilisation du BRF.

Les écueils à éviter avec le BRF pour un jardin en pleine santé

Les écueils à éviter avec le brf pour un jardin en pleine santé

Mauvais choix du bois

L’utilisation de certains types de bois peut être néfaste. Par exemple, il vaut mieux éviter les résineux qui acidifient le sol ou encore les bois traités chimiquement qui peuvent contaminer votre sol.

Gestion inappropriée du BRF

Aussi bénéfique soit-il, une utilisation excessive du BRF peut nuire à votre sol en créant une concurrence entre micro-organismes et plantes pour les éléments nutritifs contenus dans le sol.

Après avoir abordé ces précautions nécessaires, il serait intéressant de comprendre comment se passe la fin de vie du BRF.

Le cycle de vie du BRF : de sa fabrication au compostage

Fabrication du BRF

La fabrication du BRF est un processus assez simple, qui nécessite une source de bois et un broyeur. Le bois est ensuite broyé en petits morceaux.

Compostage du BRF

Au fil du temps, le BRF se décompose, libérant ses nutriments dans le sol et contribuant ainsi à la création d’humus. Ce processus prend généralement entre 6 mois et 2 ans.

Ainsi, en plus d’être un enrichisseur naturel précieux pour votre sol, le BRF participe activement à la stratégie de recyclage des déchets végétaux au jardin.

Décidément, le Bois Raméal Fragmenté n’a pas fini de nous surprendre par son efficacité et son respect de l’environnement. Pour peu qu’on dispose d’un bon outillage et qu’on respecte certaines règles simples d’utilisation, il a tout pour devenir l’allié incontournable des sols fertiles et des potagers productifs. En somme, le BRF représente un espoir formidable pour une agriculture plus durable et respectueuse de la nature.

Retour en haut